top of page
Rechercher

Private Equity : investir dans le non-côté pour plus de performance

Dernière mise à jour : 14 oct. 2023

L'investissement dans le non coté c'est développer d'une manière considérable ces dernières années. Initialement réservés aux investisseurs institutionnels, des efforts considérables ont été déployés pour démocratiser le capital-investissement aux investisseurs privés et à un public plus large.


Ce support d'investissement est non seulement source de diversification mais également de rendement pour les investisseurs avertis prêts à supporter les risques liés aux fluctuations de cette classe d'actifs risqués.



Qu'est-ce que le Private Equity ? Différence entre le marché côté et non côté


Le private equity consiste à investir dans des titres de sociétés non cotées en recherche de fonds pour se développer.


La différence essentielle avec le coté tient à la liquidité de l’investissement. En plaçant son argent dans des actions, des obligations ou des parts d’OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières), un investisseur peut généralement s’en désengager à tout moment. Ce n’est pas le cas avec les fonds non cotés où les fonds de l'investisseur sont bloqués pendant une durée limitée, supposant un placement sur le moyen ou long terme, généralement entre 6 et 10 ans.


Pour contrebalancer cette illiquidité, le législateur a souhaité y associer des avantages fiscaux tels la réduction d’impôts à la souscription pour les FIP (Fonds d’Investissement de Proximité) et les FCPI (Fonds Communs de Placement dans l’Innovation) ou à la sortie avec une exonération de l’impôt sur les plus-values pour les FCPR (Fonds Commun de Placement à Risque).

Pour l’ immobilier , une SLP (Société de Libre Partenariat) permet un placement à long-terme avec l’avantage d’être éligible (sous conditions) à l’article 150-0 B ter, permettant alors de bénéficier du régime de l’apport-cession. C'est aussi unes des raisons pour lesquelles les particuliers viennent de plus en plus vers ces solutions. Malgré tout cela, l’avantage fiscal ne doit jamais être le premier motif d’investissement .


Le private equity : le financement de l’économie réelle

La demande pour les fonds de private equity est en constante hausse. La même tendance s’observe chez les fonds de pension européens.

Les investisseurs privés sont de plus en plus nombreux à vouloir investir dans ce marché en pleine expansion. C'est principalement parce que les marchés actions cotées sont souvent perçus comme volatiles et instables. Les corrections ou les plus-values ne semblent pas toujours se faire sur le résultat propre des entreprises, mais sur des facteurs macroéconomiques. Une alternative existe au marché coté, c'est le private equity.


Pourquoi investir en private equity ?

Investir en private equity , c’est placer son capital dans un sous-jacent connu dans lequel nous pouvons identifier les thématiques, les classes d'actifs, les entreprises que nous allons soutenir.

On peut déterminer objectivement les principaux facteurs de risque et de réussite, à travers les hommes, le projet d’entreprise et le marché.

Mieux connaître son sous-jacent permet de mieux accepter les risques liés à l'investissement en analysant le placement private equity sous les deux angles de la performance et la prise de risque.


Identifier le bon sous-jacents

Au travers de son investissement, l’investisseur aura essentiellement le choix entre trois possibilités pour un actif de private equity :

  • Le capital-investissement qui lui permet de prendre une participation dans une PME (Petite ou Moyenne Entreprise) ou une ETI (Entreprise de Taille Intermédiaire) via un fonds d’investissement. Il est possible alors de choisir le secteur économique, le marché, la répartition géographique, etc.

  • Les fonds “Infra” , qui permettent de financer la construction d’infrastructures portuaires, d’un aéroport, d’un pont, d’une autoroute, d’un projet d’énergie renouvelable, etc.

  • L’ immobilier , permet quant à lui d’investir dans les murs de nombreux secteurs (commerces, bureaux, résidentiel, santé, hôtels, etc.). On parle alors de Private Equity Immobilier.


Vous êtes intéressés par des placements en private equity ? N’hésitez pas à prendre contact avec Morgan & Cie. Family Office pour bénéficier de conseils personnalisés.


Cette note d'information ne représente pas une recommandation à l'investissement. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement en fonds de private equity représente des risques de perte en capital et de liquidité. Ce placement financier s'adresse à des investisseurs avertis. Il est donc recommandé de prendre contact avec un professionnel de la gestion de patrimoine avant toute prise de décision. Vous devez prendre connaissance du DIC remis par votre conseiller habituel avant toute souscription.

7 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page